Les Prisonnières de Pharaon de Serge Brussolo

Titre du roman: Les Prisonnières de Pharaon
Auteur: Serge Brussolo
Date de sortie: 23/08/2000
Editeur:
Le livre de poche
Total de pages: 318
Genre:
Fantastique, Historique, Suspens, Polar, Thriller
Prix: 6,70

Résumé:
Que faire quand on se retrouve prisonnière d’un harem perdu aux confins du désert, encerclée par les tempêtes de sable et les mirages trompeurs ?
Comment échapper aux pièges de cet univers clos où le crime rôde chaque nuit, cherchant une victime parmi les dormeuses du sérail ?
Comment rester en vie quand on est livrée, pieds et poings liés, à un prince reclus, dont les fièvres ont ravagé l’esprit ?
Grand maître du mystère, Serge Brussolo ouvre pour ses lecteurs les portes d’un univers trouble où le danger guette le promeneur imprudent à chaque coin d’ombre.
Quand les mille et une nuits se changent en mille et un cauchemars !

Avis :
On m’a prêtée ce livre, mais je ne l’ai pas lu de suite car je ne connaissais pas l’auteur et le résumé ne me disait pas énormément. Je me suis lancé dans la lecture et je peux vous dire que ce livre m’a surpris… Pour résumer, un groupe de femmes est enlevé en Egypte pour être emmené en plein milieu du désert, dans un palais. Au sein du groupe, se trouve une parfumeuse du nom d’Anouna. Elle est connue et c’est pour cette raison qu’elle a été enlevé. Elle a pour mission d’enquêter et de trouver qui est l’espion au sein du palais. Plusieurs problèmes se posent : le chef cache son visage car il a peur d’être vu et reconnu, c’est un harem où toutes les femmes appartiennent au chef et à chaque naissance masculines, le bébé meurt prématurément. Anouna doit donc enquêter et trouver tous les secrets de la cité.

Anouna est une femme intelligente qui n’hésite pas à se méfier de tout le monde. Elle arrive dans le palais en ayant la mission d’enquêter sur l’espion. Elle ne participe donc pas au harem. Elle devient parfumeuse. Elle peut ainsi aller et venir sans attirer l’attention. Elle se fait vite des ennemies, mais aussi des amis.

Deux clans se sont formés au sein du palais. Les deux clans pensent qu’Anouna travaille pour la rivale alors qu’elle ne prend pas de parti et qu’elle est assez solitaire. On suit son évolution, son enquête et son besoin de vérité. On découvre l’identité du tueur de bébé, le secret du hammam, mais aussi pleins de secrets.

L’auteur, Serge Brussolo, fait exprès de nous mettre sur de fausses pistes pour les détruire juste après. Du début à la fin, on ne sait rien. Un peu comme Anouna, on ne sait pas comment le roman va finir ni qui est l’identité de ce fameux chef.

Quant à la fin, j’ai été déçue. Extrêmement déçue au point de jeter le livre par terre après avoir lu la dernière page… Le roman est extra sauf dans les dix dernières où j’ai l’impression que l’auteur a voulu se débarrasser du roman en écrivant la fin. Je trouve qu’elle est complétement bâclée.

J’ai lu le tome 2 avant de lire le tome 1, donc je risque de faire une critique du tome 1 beaucoup plus tard… En soi, ça ne doit pas énormément compter de lire le tome 2 avant le 1 !

Mon avis général… J’ai eu du mal à entrer dans le roman. Il m’a fallu 4 chapitres pour arriver à me projeter. Mais une fois à l’intérieur, je me suis laissé emporter pour l’histoire. Je me suis laissé rêver de cet univers oriental et magique. Magique dans le sens beau et brillant. Jusqu’aux 10 dernières pages, je me suis demandé comment le livre allait finir. Je m’imaginais plein de fin mais je ne pouvais pas concevoir que la fin allait prendre 10 pages. Mon rêve s’est arrêté quand j’ai su qui était le chef et comment il mourrait. J’ai quand même fini le livre… Je dirais donc que mon avis est partagé entre vous le conseiller ou non. Je l’ai aimé mais détesté à la fin. A vous de vous faire votre opinion…

Livres lus du même auteur:
○ Le labyrinthe de Pharaon

Une réaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s