Le labyrinthe de Pharaon de Serge Brussolo

Titre du roman: Le labyrinthe de Pharaon
Auteur: Serge Brussolo
Date de sortie: 08/03/2000
Editeur:
Le livre de poche
Total de pages: 318
Genre:
Fantastique, Historique, Suspens, Polar, Thriller
Prix: 6,70

Résumé:
Pour conserver sa puissance dans le monde des morts, le pharaon Anathotep veut une sépulture inviolable. Avec le jeune architecte Dakomon, il imagine une pyramide-labyrinthe dont les clés sont des odeurs. Mais très vite, Dakomon aura une excellente raison de se venger de son commanditaire et de faire alliance avec un célèbre pilleur de tombes, Netoub Ashra. Il aura besoin des services d’Anouna, une jeune embaumeuse dotée d’un nez exceptionnel. Pour son malheur, car cet odorat hors du commun lui donne le très dangereux pouvoir d’accéder au trésor funéraire.

Avis :
Après avoir lu le tome 2, les prisonnières de Pharaon (eh oui, je n’ai pas respecté l’ordre), je me suis empressé d’acheter le tome 1. Je l’ai lu assez rapidement. Pour résumer, on retrouve Anouna, une jeune embaumeuse et parfumeuse, qui doit embaumer 50 cadavres avec son équipe dans le plus grand secret sur ordre d’Anathotep. A la suite de ça, Dakomon, un architecte parfumeur décide de l’enlever pour préparer sa vengeance contre son maître. A partir de là, Anouna devra faire des choix pour aller au bout du plan tout en survivant.

Anouna est une femme avec un nez exceptionnel. On voit en elle, une force qui lui permet de tout accomplir et elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Dans une société où les hommes se croient supérieurs, Anouna doit se montrer ferme, futée et maligne. Les hommes pensent pouvoir la contrôler, mais ils se trompent. C’est en cela que je l’admire. Elle peut faire confiance aux mauvaises personnes, mais elle se remet toujours sur pied.

La aussi, on peut voir bien distinctement deux clans se former. Le clan de Pharaon composé d’Anathotep et de ses serviteurs et le clan de Dakomon, Netoub Ashra un bandit accompagné de ses hommes. Anouna est toujours au milieu et doit choisir entre les deux. Quand elle se rend compte que les deux clans sont aussi machiavéliques, elle décide de jouer dans le clan des vainqueurs. Elle joue les victimes alors qu’elle ne l’est pas du tout.

J’ai trouvé assez bien la fin du roman. Je trouvais que ça allait dans le sens du roman et je m’y attendais. Ce n’est pas en fin, une fin extraordinaire, mais je la trouve assez juste.

Mon avis général? Je trouve que Serge Brussolo a une écriture dynamique dans le sens où l’on s’ennuie jamais. Il y a toujours de l’action ou un retournement de situation qui fait que l’on ne peut pas poser le livre. Et si on le pose, on y pense. On se pose mille questions. J’aime les auteurs dans son genre. Ils savent capter l’attention et savent faire rêver. Dans un univers assez magique, il a su écrire une belle histoire. Je vous le conseille sans une once de regret.

Livres lus du même auteur:
○ Les prisonnières de Pharaon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s