L’amour est dans le chai de Tamara Balliana

Titre du roman: L’amour est dans le chai
Auteur: Tamara Balliana
Date de sortie: 3 décembre 2019
Editeur: Amazon Publishing France
Nombre de volume: 1
Total de pages: 296
Genre: Romance
Prix: 9,99

Résumé:
« Léonie, aspirante actrice dont la carrière n’a jamais réellement décollé, est de retour dans son village natal de Cadenel. Désabusée, elle n’a d’autre choix que de remplacer sa sœur Laetitia, en congé maternité, au domaine viticole où celle-ci travaille. Mais dès son retour, elle tombe nez à nez avec Enzo, son voisin d’enfance qu’elle a toujours détesté. Comme un fait exprès, alors qu’elle pensait qu’il avait lui aussi quitté la région, leurs chemins ne cessent de se croiser. Heureusement, Léonie peut compter sur le soutien de ses nouvelles amies du clan des célibataires malgré elles pour lui redonner le sourire. »

Avis:
Léonie est une femme qui arrive dans sa ville natale. Elle est perdue et perçoit le retour dans sa ville comme un échec. Elle s’installe chez ses parents et s’occupe du domaine de sa soeur mariée et enceinte. Elle est célibataire avec très peu d’amies. Léonie est donc seule avec des rêves envolés. Quand elle tombe sur Enzo, il y a de l’animosité dans l’air et à partir de là, je n’ai pas pu lâcher le roman. Je m’imaginais plein de suite entre ses deux personnages. Il y a eu de la tristesse, de la joie, mais aussi beaucoup de frustrations. Énormément de frustration. J’ai même, à un moment donné, détesté l’auteure. Je lui ai pardonné quand j’ai fermé mon livre et que je l’ai rangé dans ma bibliothèque. Je ne suis pas rancunière. 

Celle dont j’ai eu le plus d’affinités est le personnage principal Léonie. Elle sourit à la vie alors qu’elle a échoué dans sa carrière. Son histoire m’a touchée. Même si au début, elle n’a pas d’enthousiasme à travailler, elle y prend goût. Elle noue des liens facilement et pour cela je l’envie. Elle devient amie avec une bande de fille de son ancien lycée. Elle n’a pas peur de dire les choses. Son seul défaut serait son manque de confiance en elle. Elle rate des choses évidentes, car elle ne prend pas en compte sa juste valeur.  Pour Enzo, j’avoue m’imaginer un personnage sexy et un peu bad boy. J’avoue que dès le départ, j’ai cerné ce personnage. Il est maladroit et ne montre pas facilement ce qu’il ressent. Pour cela, je le classe dans les personnages masculins favoris. Je vous avoue qu’en cherchant bien, je n’ai pas de personnages dont j’ai détesté. J’ai eu pour tous, un ou plusieurs atomes crochus.  

J’ai adoré le scénario de ce roman. Il est bien construit et m’a fait fondre du début à la fin. Au début, j’ai cru à une pièce de théâtre et je n’aime pas ce genre-là. J’ai failli abandonner mais j’ai continué la lecture. J’ai apprécié les courts chapitres et le fait qu’elle nomme les personnages dans les titres pour savoir qui parle m’a bien aidé. J’ai regretté néanmoins, qu’Enzo ne parle pas beaucoup. Il fait partir des personnages principaux au même titre que Léonie. Avoir la version des deux aurait eu plus d’importance (selon moi). 

J’ai énormément appréciée la plume de l’auteure. Elle m’a donnée beaucoup de plaisir à lire son roman, mais aussi beaucoup de frustration. Elle m’a, aussi, montré que Léonie n’abandonne pas facilement et qu’elle obtient ce qu’elle désire à la fin même si ce n’est pas ce qu’elle espérait. J’ai beaucoup aimé la fin même si elle était évidente. Elle m’a quand même surprise. Ceux qui auront lu le roman, comprendrons.

Je remercie Netgalley France de m’avoir envoyé ce livre. Sans quoi je ne l’aurais jamais lu. C’est un coup de cœur. Lisez-le et dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires.

The Hundredth Queen de Emily R. King

Titre du roman: The Hundredth Queen
Auteur: Emily R. King
Date de sortie: 29 octobre 2019
Editeur: Amazon Crossing
Total de pages: 387
Genre: Fantaisie, fiction, romance…
Prix: 9,99

Résumé:
« Kali est une fille de 18 ans, élevée par les soeurs dans l’empire Taranchand. Elle est sujette aux fièvres et à cause de ses fièvres, elle a pris du retard sur son éducation. Avec son amie Jaya, elle veut rester chez les soeurs pour en devenir à son tour, mais son destin la fera changer de voie. Le grand rajah Tarek la veut comme épouse. Elle n’a pas le choix et doit le suivre dans son royaume. Son but deviendra de combattre pour garder sa place en tant que centième rani. Séparé de Jaya, son garde Deven Naik sera son seul allié. Ses fièvres pourront-elles la sauver? Que cachent-ils? »

Avis:
J’ai beaucoup aimé ce roman. Petit à petit, je me lance dans la fantaisie et je peux dire que je ne suis pas déçue. Le scénario est tellement bien construit que je me suis crue dans un film. Je ne pouvais pas lâcher le roman tellement que j’étais prise dedans.

L’univers m’a fait rêver… J’ai adoré le monde des rois et reines et je me suis imaginée dans un monde comme Aladin.

Pour les personnages, j’ai beaucoup aimé Kalinda, de son surnom Kali. C’est une fille dont je me suis beaucoup attachée. Elle parait faible à première vue, mais ce n’est qu’un masque. C’est une grande émotive qui fonctionne avec son coeur. C’est ce qui l’a conduit souvent à des problèmes. Elle n’est pas un cliché de la femme parfaite et c’est ce qui m’a fait l’aimer davantage. Elle est maigre et ne se trouve pas jolie. Seuls ses cheveux la mettent en avant. Jaya est sa meilleure amie depuis toujours. Cela m’a rendu triste quand elles se sont quittées, car elle n’avait pas été réclamée. C’est l’un des personnages les plus importants dans ce roman, car Kali puisse la force en Jaya. C’est l’une des raisons de son combat. Deven, que dire de Deven… C’est mon personnage favori. C’est le chevalier qui tente de sauver sa princesse. Il est aux côtés de Kali lors de son aventure. Il est attaché à son devoir. Il y a souvent conflit entre son coeur et son devoir. Je l’aime, parce qu’il se préoccupe de tout le monde et donne sans jamais rien demandé. Je n’ai pas aimé en revanche le rajah Tarek et sa première épouse (vous verrez si vous lisez le roman).

J’ai énormément appréciée la plume de l’auteure. Elle ne rentre pas beaucoup dans la description, mais on arrive à s’imaginer le décor. Pour moi, ce n’est pas bon trop de description et elle a décrit comme il le faut. Il y a beaucoup d’actions et des retournements de situations (ce que j’ai apprécié aussi). Elle ne perd pas le lecteur.

Je remercie Netgalley France de m’avoir envoyé ce livre. Sans quoi je ne l’aurais jamais lu. C’est un coup de coeur. Lisez-le et dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires.